MON TRAITEMENT

AU QUOTIDIEN

LES ANTIRÉTROVIRAUX

LES MOLÉCULES

LES COMBINAISONS

Lecture : 4 minutes

Comment bien prendre son traitement contre le VIH ?

Mis à jour le 11/03/2024 | Publié le 01/03/2024

Vous avez oublié de prendre vos médicaments ?

Vous prenez votre traitement contre le VIH 1 fois par jour

Vous avez oublié une prise ?

  • Si vous vous vous en apercevez moins de 12 heures après l’heure de prise habituelle, prenez votre médicament dès que possible, et poursuivez votre traitement comme d’habitude.
  • Si vous vous en apercevez plus de 12 heures après l’heure de prise habituelle, ne prenez pas la dose oubliée et poursuivez votre traitement comme d’habitude.

Vous prenez votre traitement contre le VIH 2 fois par jour

Vous avez oublié une prise ?

  • Si vous vous en apercevez dans les 4 heures suivant l’heure de prise habituelle, prenez votre médicament dès que possible, et poursuivez votre traitement comme d’habitude.
  • Si vous vous en apercevez plus de 4 heures après l’heure de prise habituelle, ne prenez pas la dose oubliée et poursuivez votre traitement normalement.

Vous avez vomi après avoir pris votre médicament contre le VIH

  • Si vous avez vomi moins d’une heure après la prise de traitement, reprenez le
  • Si vous avez vomi plus d’une heure après avoir pris votre traitement, il est inutile que vous preniez à nouveau votre médicament.

Vous ne savez plus si vous avez pris votre traitement ou pas

A force de prendre votre traitement tous les jours, il peut arriver que vous ne sachiez plus si vous l’avez déjà pris. Dans ce cas, il est préférable de ne pas (re)prendre une dose de votre antirétroviral et d’attendre la prochaine prise.

Rater une prise ce n’est pas grave mais pour éviter que cela vous arrive à nouveau, de nombreux outils existent : un simple tableau fait sur une feuille de papier où vous cochez une case quand vous avez pris votre traitement, ou bien les nombreuses applis sur téléphone pour vous rappeler de prendre votre traitement.

Quelques astuces simples :

  • Vous pouvez noter la date de début de prise sur l’emballage du médicament (blister ou boite), ce qui vous permettra de compter le nombre de prises réellement effectuées ;
  • Vous pouvez aussi noter les jours de prises à côté des comprimés concernés si le conditionnement le permet. Le fait d’écrire vous permettra de mieux mémoriser ce geste qui peut être devenu très mécanique ;
  • Enfin vous pouvez utiliser un pilulier quotidien ou hebdomadaire dont il existe de très nombreux modèles à des prix très variés.

Si vous avez du mal à prendre votre traitement de manière générale, vous pouvez demander à bénéficier d’une consultation d’éducation thérapeutique à l’hôpital.

Certaines associations ont également un programme d’éducation thérapeutique. Que ce soit à l’hôpital ou auprès des associations, on peut vous aider à trouver une consultation accessible pour vous.

Les comprimés sont trop gros

Les comprimés ne doivent généralement pas être écrasés ou dilués dans l’eau car cela risque de modifier leur efficacité. Les gélules ne doivent pas être ouvertes sous peine de modifier l’efficacité du traitement. Sans compter que le contenu peut avoir un goût désagréable.

C’est possible pour certains médicaments. Vos pouvez vous référer à la notice du médicament pour savoir si vous pouvez couper ou écraser un comprimé,

Vous pouvez aussi consulter nos articles sur les médicaments contre le VIH disponibles.

Enfin vous pouvez également consulter le document rédigé par les Hôpitaux Universitaires de Genève : Comprimés : couper ou écraser .

Vous avez des questions ?

téléphone

LIVECHAT

E-MAIL

FORUM