Lecture : 2 minutes

Journée mondiale HPV : les séropos sont très concernés

HPV et VIH ne font pas bon ménage

Mis à jour le 18/06/2024 | Publié le 04/03/2024

Les papillomavirus à l’origine de cancers

Les papillomavirus humains, ou HPV, sont très fréquents chez toutes les personnes dès lors qu’elles ont commencé une sexualité active. Ils peuvent être à l’origine de certains cancers, en particulier des cancers du canal anal et du cancer du col de l’utérus.

Un autre virus à surveiller de près

Chez les personnes vivant avec le VIH, la présence du HPV peut conduire à des complications sérieuses. Le VIH favorise la persistance des HPV dans la muqueuse anogénitale, ce qui peut augmenter le risque de lésions précancéreuses. Chez les hommes vivant avec le VIH, le cancer de l’anus est le 3ème cancer le plus fréquent, et chez les femmes, c’est le 7ème.

La prévention des cancers, notamment ceux induits par les papillomavirus, passe donc par une surveillance gynécologique et proctologique accrue. Aucun symptôme n’est anodin : le moindre souci « de ce côté-là » mérite d’être signalé à votre médecin traitant, votre gynéco ou votre proctologue.

Pour en savoir plus :Journée Sexualité, Cancer et VIH organisée le 23 novembre 2023 par le Réseau CancerVIH

Vous avez des questions ?

téléphone

LIVECHAT

E-MAIL

FORUM