info printer
Alcool
10/01/2008

De manière générale, la consommation d’alcool n’est pas forcément un problème : voir la page Et si je bois de l’alcool ?

En revanche, cela peut poser des problèmes si vous êtes sous traitement à cause des éventuelles interactions.

En effet, selon un essai clinique, l’administration concomitante de ZIAGEN ® (abacavir) et d’éthanol (alcool) entraîne une augmentation significative (41 %) de la concentration de cet antirétroviral, mais pas de changement de la concentration en éthanol.

Par ailleurs, l’administration aiguë (à court terme) d’alcool pourrait accroître la concentration plasmatique d’autres antirétroviraux, par inhibition des CYP 2D6 et 2C19.

Il existe une possibilité d’induction du métabolisme des antiprotéases et des NNRTI chez les personnes alcoolo-dépendantes.

Ces interactions pourraient être à l’origine de concentrations insuffisantes de ces antirétroviraux, prédisposant donc aux résistances virales et compromettant à terme l’efficacité thérapeutique.

Cependant il n’existe pas d’études documentant ce type d’interaction.

Voir aussi sur les sites suivants :
- Actions Traitements
- Act-Up
- CPAVIH, p.6-13
- Catie