info printer
Comment lui dire ?
21/12/2007

Comme on peut... Oui, évidemment... Certains voudront tout partager tout de suite, dès l’annonce, par honnêteté, ou par peur d’affronter seul cette réalité ou parce que pour eux « couple » veut dire « tout partager ». D’autres préfèreront attendre de faire face à leur peur avant de l’annoncer à l’autre. Cela dépend peut-être de l’inquiétude qu’on a d’avoir contaminé son partenaire avant de se savoir séropo. Ou bien des circonstances de la transmission : avant ou après s’être mis en couple ? Relation hors couple ? À l’insu de l’autre ? Un risque envisagé, déjà évoqué dans le couple on non ? Pourquoi lui dire ? Pourquoi lui dirait-on ? Pour faire face à deux ? Pour continuer à tout partager ? Parce que c’est grave ? Pour voir si il/elle continuera à aimer ? Pour que l’autre parte, pour rester seul ? Sans doute qu’en fonction de ses propres attentes, l’annonce se fera différemment. Très vite parce qu’il faut que ça sorte, pour que ça fasse moins mal, pour s’en débarrasser, ou tout doucement pour laisser l’autre assimiler, se préparer. On peut peut-être s’attendre à des questions sur les circonstances de la contamination, sur l’état de santé actuel, sur les perspectives. Sans doute que, quand on le dit, il faut être prêt à répondre à des questions, expliquer, discuter. Accepter que l’autre ait besoin de temps, qu’il refuse la vérité, s’inquiète pour lui, ait peur de l’avenir. Il faudra accepter de prendre le temps de se projeter dans un avenir commun, de réaménager le couple parfois...