info printer
Je suis indétectable
15/09/2011

Avoir une charge virale indétectable signifie que la quantité de virus présente dans le sang est tellement faible que les techniques habituelles n’arrivent même plus à la calculer. Cela correspond en général à une quantité inférieure à 20 ou 40 copies/ml.

C’est un critère d’efficacité du traitement, et l’indétectabilité de la charge virale signifie que la reproduction du virus est sous contrôle. Une fois atteint ce stade, la priorité est de faire en sorte que cela ne change pas. En suivant son traitement, bien sûr. Et en évitant les IST, qui font remonter la charge virale localement.

Peut-on contaminer sa/son partenaire en étant « indétectable » ?

Pour un couple hétérosexuel sérodifférent, on considère que le risque de transmission du VIH est fortement réduit dans certaines conditions :

- Charge virale indétectable depuis au moins 6 mois,

- Traitement efficace avec observance parfaite,

- Pas d’IST,

- Pas de rapports non protégés en dehors du couple.

Pour les rapports sexuels entre hommes sérodifférents, des études sont en cours.

Dans un couple sérodifférent, la question des rapports non protégés peut être complexe et délicate. Votre médecin VIH ou d’autres professionnel-le-s sont des interlocuteurs privilégiés pour vous aider et vous informer, dans votre situation personnelle.


Sources :

Procréation et infection par le VIH, In Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH, recommandations du groupe d’experts, rapport 2010, sous la direction du Pr Yéni. 2010, pages 147-148.

Avis suivi de recommandations sur l’intérêt du traitement comme outil novateur de la lutte contre l’épidémie d’infections à VIH. Conseil National du Sida, 9 avril 2009.