info printer
Le méningocoque C très présent chez les HSH
12/01/2015

Le risque de contracter une infection à méningocoque C est 11, 5 fois plus élevé pour les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) par rapport à la population générale des hommes en France, selon une étude* réalisée par l’Institut national de Veille Sanitaire (InVS).

Le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) recommande donc, pour un an, la vaccination contre le méningocoque C conjugué pour les HSH et les autres personnes, résidant en France, âgées de 25 ans et plus qui fréquentent les lieux de convivialité ou de rencontre gays ou qui souhaitent se rendre à un rassemblement gay.

La vaccination comporte une seule dose. Un délai d’environ 10 jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé.

Les symptômes d’une infection à méningocoque sont les suivants : fièvre, maux de tête, raideur de nuque accompagnée souvent de vomissements et d’une gêne à la lumière. En cas d’apparition de ces signes, consulter sans délai un médecin ou appeler le 15 (SAMU).

* L’InVS a réalisé entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2014 une analyse globale de la situation des infections à méningocoque C en Ile-de-France chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) âgés de 25 ans et plus.

Partager cet article Partager sur facebook