info printer
Isentress ®
12/12/2017

L’ISENTRESS ® (Raltégravir, anciennement MK-0518) est le premier médicament de la classe des Inhibiteurs de l’Intégrase.

Les Inhibiteurs de l’Intégrase agissent en empêchant le VIH d’introduire son ADN dans l’ADN humain à l’intérieur de la cellule cible, bloquant ainsi le cycle de réplication virale. Il s’utilise en association avec d’autres antirétroviraux.

Posologie habituelle

1 cp à 400 mg 2 fois/jour.

Indication

- En association avec d’autres agents antirétroviraux, dans le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH1),
- Le raltégravir a une barrière génétique à la résistance relativement basse. Par conséquent, le raltégravir doit être associé à deux autres agents antirétroviraux actifs afin de réduire le risque d’échec virologique et le développement de résistance.

Contraintes alimentaires

ISENTRESS ® peut se prendre pendant ou en dehors des repas.

Oubli

- Dans les 4 heures suivant l’heure de prise habituelle, prendre un comprimé dès que possible, avec ou sans nourriture, et poursuivre le traitement normalement.

- Plus de 4 heures après, ne pas prendre la dose oubliée mais simplement poursuivre le traitement normalement.

Vomissements

- Dans l’heure suivant la prise, prendre un autre comprimé.
- Plus d’une heure après la prise, inutile de prendre une autre dose.

Principaux effets indésirables

- Diarrhées, nausées, maux de têtes, sont relativement fréquents (> 1/10)
- Moins fréquemment, maux de ventre, fatigue, sensation de malaise (entre 1/100 et 1/10)
- Les autres effets indésirables, communs à beaucoup d’antirétroviraux, concernent moins d’une personne sur 100 (manifestations neurologiques diverses, variations de poids, troubles métaboliques, toxicité hépatique ou sanguine…)

Interactions médicamenteuses

- Rifampicine : elle réduit les concentrations plasmatiques du raltégravir ; si la co-administration avec la rifampicine ne peut être évitée, un doublement de la dose d’Isentress® peut être envisagé.
- Oméprazole : la co-administration avec des médicaments antiulcéreux peut augmenter les concentrations plasmatiques du raltégravir.

Partager cet article Partager sur facebook