info printer
Mes ex
29/07/2019

Doit-on dire à ses ex que l’on est séropo ?

Même si la démarche n’est pas facile, cela a de l’intérêt. Les informer sur le risque pris pourra inciter vos partenaires à faire un test de dépistage, à connaître leur statut sérologique et, en cas de découverte de séropositivité, à profiter d’un traitement contre le VIH.

Bien sûr, selon que l’on ait peu ou beaucoup de partenaires, cela peut s’avérer long… et difficile.

On a souvent l’impression d’être le responsable de la contamination de l’autre quand on doit l’annoncer à d’anciens partenaires. Certains vous le feront ressentir ainsi.

Il faut donc se sentir prêt à affronter la colère, la peur, le doute, la suspicion aussi. On pourra vous reprocher d’avoir été au courant. Dans cette posture, il y a le désir de trouver le responsable de sa contamination, un autre que soi-même.

La démarche n’est donc pas forcément facile. Pour vous aider à y réfléchir, prenez le temps d’en discuter avec un.e écoutant.e de Sida Info Service en composant le 0 800 840 800, appel anonyme et gratuit.

Partager cet article Partager sur facebook