info printer
Viread ®
29/01/2018

VIREAD ® (Ténofovir disoproxil) est un inhibiteur de la transcriptase inverse. Il appartient à la famille des nucléotides, proches des nucléosides.

Les inhibiteurs de la transcriptase inverse bloquent l’enzyme qui permet la transcription du patrimoine génétique du VIH avant son inclusion dans le noyau de la cellule cible du virus.

VIREAD ® est présent sous forme combinée dans le TRUVADA ® et dans ATRIPLA ®, EVIPLERA ®, ODEFSEY ®

Le VIREAD ® est également actif contre le virus de l’hépatite B, et est particulièrement recommandé en cas de co-infection VIH/VHB.

Le VIREAD ® a eu l’AMM dans le traitement du VIH en 2002 et dans le traitement de l’hépatite B en 2008.

Posologie habituelle

1 comprimé (245 mg) par jour

Indications

Infection par le VIH

- VIREAD ® est indiqué, en association avec d’autres médicaments antirétroviraux, pour le traitement des patients adultes infectés par le VIH-1.

Hépatite B chronique

- VIREAD ® est indiqué dans le traitement de l’adulte de plus de 18 ans atteint d’hépatite B chronique.

Si VIREAD ® est arrêté chez des patients atteints d’hépatite B chronique avec ou sans co-infection par le VIH, ils doivent être étroitement surveillés afin de détecter tout signe d’exacerbation de l’hépatite.

Contraintes alimentaires

Le VIREAD ® doit être pris au cours d’un repas Néanmoins, cette nécessité n’est pas universelle (elle ne figure pas sur l’AMM américaine).

L’absorption est meilleure avec des aliments, mais l’impact sur l’efficacité n’est pas évident.

Oubli

Si un patient oublie de prendre une dose de VIREAD ® et s’en aperçoit dans les 12 heures suivant l’heure de prise habituelle, il doit prendre VIREAD ® dès que possible, avec de la nourriture, et poursuivre le traitement normalement.

Si un patient oublie de prendre une dose de VIREAD ® et s’en aperçoit plus de 12 heures après, il ne doit pas prendre la dose oubliée mais simplement poursuivre le traitement normalement.

Vomissements

Si le patient vomit dans l’heure suivant la prise de VIREAD ®, il doit prendre un autre comprimé.

Si le patient vomit plus d’une heure après la prise de VIREAD ®, il est inutile qu’il prenne une autre dose.

Principaux effets indésirables

- Le VIREAD ® est susceptible d’avoir une toxicité sur la fonction rénale. L’introduction du VIREAD ® dans une trithérapie impose une surveillance régulière de la fonction rénale (créatinine) et des taux de calcium et de phosphore dans le sang. Cette surveillance est rapprochée en début de traitement, puis rejoint la surveillance standard après 1 an de traitement et en l’absence d’anomalies.

- En dehors de cet effet secondaire peu fréquent, le VIREAD ® est habituellement bien supporté. Ses effets indésirables sont transitoires et diminuent ou disparaissent ensuite il s’agit de :

- Maux de tête, fatigue,
- Ddiarrhées, nausées, flatulences, vomissements,
- Rougeurs de la peau, maux de gorge.

Interactions médicamenteuses

VIREAD ® ne doit pas être co-administré avec :

- D’autres médicaments contenant du fumarate de ténofovir disoproxil,
- Des médicaments toxiques pour le rein.

Partager cet article Partager sur facebook