info printer
Suivi lors de la grossesse
6/08/2019

La grossesse fera l’objet d’un suivi multidisciplinaire rapproché car il s’agit d’une grossesse à risque avec :

  • une évaluation thérapeutique mensuelle (examen clinique, charge virale et bilan biologique de tolérance)
  • une séance d’hospitalisation de jour pendant la grossesse (voire plusieurs) si la situation sociale, obstétricale, l’observance, et les résultats immunovirologiques les justifient.

Il est important de :

  • rechercher et prévenir les facteurs de risque d’accouchement prématuré afin d’instaurer précocement ou renforcer la prévention par les ARV en cas de menace d’accouchement prématuré.
  • détecter et traiter les IST associées afin de réduire les risque d’accouchement prématuré et de TME du VIH.

Les examens biologiques

Les examens standards de début de grossesse sont identiques aux autres femmes :

  • Groupe-Rh, RAI, sérologies VHB, VHC, syphilis ; toxoplasmose et rubéole (si non documentées ou négatives antérieurement)

En cas d’initiation du traitement pendant la grossesse on procèdera à un bilan préthérapeutique complet.

Le suivi du traitement sera adapté selon les ARV, l’évaluation clinique et l’observance :

  • mensuel : charge virale VIH, NFS-plaquettes, transaminases, créatininémie, bandelette urinaire
  • trimestriel : lymphocytes CD4
  • au 6e mois (24-28 SA) : HGPO 75 g
  • dosages des concentrations plasmatiques des ARV à discuter au cas par cas ; recommandés si la charge virale VIH n’est pas indétectable au 3e trimestre de la grossesse.

Source : Prise en charge médicale des PVVIH - Recommandations du groupe d’experts – 2018

Partager cet article Partager sur facebook