info printer
Plaquenil® et Kaletra® : l’ANSM encadre l’utilisation
3/04/2020

L’efficacité de Plaquenil® (l’hydroxychlroquine) ou de Kaletra® (lopinavir/ritonavir et son générique) n’a pas été clairement démontrée contre le COVID-19. Toutefois ces deux anciennes molécules suscitent de l’espoir et plusieurs essais sont en cours pour vérifier leur effet.

Dans l’attente de données plus probantes, l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé (ANSM) a jugé nécessaire de publier un décret pour encadrer strictement l’utilisation de ces deux médicaments.

▪ Kaletra® : utilisation selon l’autorisation de mise sur le marché (l’AMM), c’est-à-dire pour le traitement du VIH-1.

▪ Plaquenil® : utilisation selon l’AMM, c’est-à-dire pour traiter :

- Polyarthrites rhumatoïdes,
- Différents types de lupus et ses rechutes,
- Lucites.

L’ANSM « appelle à la responsabilité de chaque acteur de la chaîne de soins afin de garantir l’approvisionnement », et garde un œil attentif sur la disponibilité de ces deux médicaments en France.

Il est pertinent de rappeler que selon les recommandations récentes du HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique), aujourd’hui, l’utilisation hors AMM de Plaquenil® ou Kaletra® contre le COVID-19 est possible uniquement sous surveillance, dans un cadre hospitalier, décidée de manière collégiale, pour des cas de COVID graves, ou pour éviter le passage vers les formes graves du COVID.

Sohanjit Halder

Pour aller plus loin  : Plaquenil et Kaletra : les traitements testés pour soigner les patients COVID-19 ne doivent être utilisés qu’à l’hôpital

Sources : ANSM, HCSP

Partager cet article Partager sur facebook