info printer
DOVATO® : nouvelle bithérapie autorisée en France
31/03/2020

En 2019, Dovato ® (Dolutégravir 50 mg/ Lamivudine 300 mg, comprimé pelliculé) a reçu des avis favorables de FDA (Food and Drug administration) et de l’EMA (European Medicines Agency). Dovato ® a également reçu un avis favorable au remboursement et est désormais disponible en France.

Cette nouvelle bithérapie contre le VIH-1 est une association fixe de deux molécules en un seul comprimé : Dolutégravir (DTG) qui est un puissant inhibiteur d’intégrase (INI), et lamivudine (3TC), un ancien inhibiteur nucléosidique de la transcriptase inverse (INTI).

Ces deux molécules sont aussi disponibles :

- séparément (Tivicay® et Epivir®),

- associées à abacavir dans Triumeq® (DTG /3TC/ABC).

Par ailleurs, Dolutegravir seul est associé à Rilpivirine dans Juluca ®, qui était la première bithérapie contre le VIH en France.

Selon la Haute Autorité de Santé (Avis de Janvier 2020), Dovato® peut être utilisé dans le traitement de l’infection par le VIH-1 uniquement chez l’adulte et l’adolescent âgé de plus de 12 ans et pesant au moins 40 kg :

- naïfs de traitement, ayant plus de 200 CD4/mm3, une charge virale (CV) inférieure à 100 000 copies/mL et sans résistance connue ou suspectée vis-à-vis de l’une des deux molécules ;

- pré-traités, ayant de façon stable une CV < 50 copies/mL depuis au moins un an, plus de 350 CD4/mm3 et sans résistance connue ou suspectée vis-à-vis de l’une des deux molécules.

Nausées, maux de tête, diarrhées et insomnies sont parmi les effets secondaires cités (communiqué de presse du fabriquant, Juillet 2019).

Sohanjit Halder

Partager cet article Partager sur facebook