info printer
Qu’est-ce qu’un échec virologique ?
4/10/2019

Chez une personne séropositive, on parle d’un échec virologique quand la charge virale est détectable, soit supérieure à 50 copies/mL, avec une confirmation sur deux prélèvements distincts espacés d’un mois.

La prise en charge dépendra de la charge virale : supérieure ou inférieure à 200 copies/mL.

Un bilan d’évaluation d’échec virologique s’impose.

- Prise en charge médicale des PVVIH - Recommandations du groupe d’experts – Avril 2018

Partager cet article Partager sur facebook