info printer
Le contrôleur général des lieux de privation de liberté
11/01/2018

Chargé de contrôler l’ensemble des lieux de privation de liberté (prisons, cellules de garde à vue, centres de rétention...), il peut être saisi par tout personne privée de liberté (ou un de ses proches) parce qu’elle estime, par exemple, ne pas pouvoir avoir accès à un médecin.

Le contrôleur des lieux de privation de liberté peut être saisi

- soit par courrier postal :

Madame la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté - CS 70048 - 75921 Paris cedex 19

Ces correspondances ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle par l’établissement. Il en est de même des courriers qui sont adressés par le Contrôleur général.

- soit lors de visites d’établissement.

Source :

- Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Partager cet article Partager sur facebook